Citation de la semaine

« La beauté commence au moment où vous décidez d’être vous-même« .

Coco Chanel (1883-1971).

Je crois que tout est dit dans cette citation.

Et pour illustrer ces propos, rien de plus beau que de montrer ces deux jeunes pandas en train de jouer en toute innocence. Il s’agit bien évidemment des deux pandas Yuandudu et Huanlili nées au zoo de Beauval en août 2021 et que j’ai pu photographier le week-end dernier. Je tenais à partager cette photo avec vous.

Belle journée et belle semaine.

Citation de la semaine

Il y avait longtemps que je n’avais pas publié de citation … Alors en voilà une de l’artiste Henri Matisse (1869-1954) qui m’inspire et que j’aime particulièrement. Cette citation provient de ses Ecrits et propos sur l’art publié à titre posthume (1972) :

« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir« .

Vous l’aurez compris, Matisse ne parlait pas seulement de botanique. Il y a des fleurs absolument partout autour de vous. Alors, prenez le temps, ouvrez l’oeil, soyez attentifs !

Belle semaine à toutes et à tous.

Citation de la semaine

« On ne se reverra pas. […] Pourtant, je sais au plus profond de moi que je ne les oublierai jamais. Un jour, je te parlerai de ces personnes qui ne font que traverser notre vie, mais la marquent à tout jamais. Un jour, je te raconterai ces rencontres éphémères indélébiles.« 

Virginie Grimaldi, Et que ne durent que les moments doux.

Il y a effectivement des rencontres dans nos vies qui nous marquent plus que d’autres, d’autres qui changeront notre vie à tout jamais … Des rencontres inattendues mais des rencontres qui s’avèrent inespérées … Des rencontres qui bouleversent, des rencontres qui font du bien, des rencontres qui font voir la vie autrement. Et aujourd’hui, ce sont ces rencontres que j’avais envie de célébrer.

Je vous parle prochainement de ce roman de Virginie Grimaldi dans une chronique.

Belle journée.

Citation de la semaine

Inspirée par le roman de Raphaëlle Giordano, Le bazar du zèbre à pois, dont je rédige actuellement la chronique prochainement disponible sur le blog, j’ai envie aujourd’hui de citer un extrait de ce roman qui résonne en moi comme un écho :

« Vous voyez, quand je me suis lancée dans le métier de nez, j’avais l’espoir de réussir à provoquer des voyages sensoriels uniques grâce à mes parfums et à l’univers olfactif que j’allais créer. Tout comme Baudelaire savait me captiver avec ses fameuses Correspondances, je voulais, moi aussi, lancer mon « invitation au voyage », embarquer les gens dans mes parfums, leur permettre de revivre de fameuses mémoires sensorielles …« .

Ce métier de nez m’a toujours fasciné car il a cette capacité de vous porter en quelques secondes vers des contrées lointaines. J’ai d’ailleurs fait la rencontre d’Eugénie Berry de Fragrance Damiette la semaine dernière lors du Forum « Toutes pour elles – Osez entreprendre » à Cherbourg, qui, je pense, ne contredira pas cette citation. Et tout comme le personnage Giulia dans Le bazar du zèbre à pois, je veux provoquer cette invitation au voyage à ma manière à travers des visites, des ateliers d’échanges, des expos photos et encore bien d’autres surprises que je suis en train de concocter actuellement pour la création de mon entreprise.

Et vous qu’est-ce qui vous fait vibrer et vous donne envie de répondre à une « invitation au voyage » ?

Belle journée.

Citation de la semaine

« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas« .

Victor Hugo

Pas grand chose à ajouter … sauf peut-être … allez lire le rapport du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) publié le 28 février 2022 ou au moins son résumé.

La nature est belle, préservons-la.

Belle semaine.

Citation de la semaine

Le navigateur français Loïck Peyron a dit que « le plus beau voyage, c’est celui qu’on n’a pas encore fait« .

Alors, il peut bien évidemment s’agir d’un voyage dans une autre région de France ou à l’étranger, à la découverte de populations inconnues, de civilisations anciennes, de paysages inattendus qui font que ce voyage devient le plus beau de tous nos voyages.

Mais je crois que cette citation s’applique également à nos vies. La vie nous conduit certains jours sur le chemin de l’imprévisible et ce sont toutes les petites choses inespérées qui surviennent sans qu’on sache trop pourquoi mais qui la rendent encore plus belle : c’est cette rencontre inattendue, cet événement improbable, ce projet professionnel qu’on avait imaginé mais sans les opportunités qui se présentent soudain, ces journées à venir qui nous réservent de belles surprises … Alors, laissez-vous porter et vivez votre plus beau voyage.

Sur la photo, il s’agit de La Granvillaise, une bisquine, la réplique d’un bateau typique de la baie du Mont-Saint-Michel au XIXe siècle qui servait notamment au dragage des huîtres.

Belle journée et belle semaine.

Citation de la semaine

Après avoir été, vendredi matin, à la rencontre de la terrible tempête Eunice en bord de mer (je vous en parle plus longuement dans un prochain article), j’ai eu envie de citer William Arthur Ward, auteur américain (1921-1994) :

« The pessimist complains about the wind ; the optimist expects it to change ; the realist adjusts the sails« .

« Le pessimiste se plaint du vent ; l’optimiste espère qu’il va changer ; le réaliste ajuste ses voiles« .

Bien évidemment, cette citation ne s’applique pas qu’en situation de vent et de tempête.

Et vous, vous êtes plutôt un(e) pessimiste, un(e) optimiste ou un(e) réaliste ?

Belle semaine.

Citation de la semaine

Je ne suis pas une grande fan de la Saint-Valentin qui, pour moi, se réduit à une fête purement commerciale. Quand on aime quelqu’un, la Saint-Valentin, c’est tous les jours de l’année et pas seulement le 14 février. Quand on aime, on ne compte pas en jour, en cadeaux ou en repas. On aime librement, sans condition. Et si veut offrir ou faire une surprise, pas besoin d’attendre le jour de la Saint-Valentin.

La Saint-Valentin devrait plutôt être une célébration de l’Amour avec un grand A car l’amour ne se réduit à la personne qui partage votre vie. Il y a aussi l’amour que l’on porte à ses enfants et ses petits-enfants, sa famille, ses amis, ses animaux, à la nature …

C’est pourquoi, j’ai choisi cette citation de Jean de la Fontaine issue du livre Les amours de Psyché et de Cupidon (1791) :

« Tout l’univers obéit à l’Amour […] Aimez, aimez, tout le reste n’est rien« .

Je re-poste cette photo que j’ai prise en Corrèze dans le village abandonné de Clédat et qui symbolise à la fois le coeur du village, le coeur des Hommes mais aussi le coeur de la Nature. Je trouve qu’elle a sa place toute trouvée dans ce post.

Belle semaine.