Citation de la semaine

Je ne suis pas une grande fan de la Saint-Valentin qui, pour moi, se réduit à une fête purement commerciale. Quand on aime quelqu’un, la Saint-Valentin, c’est tous les jours de l’année et pas seulement le 14 février. Quand on aime, on ne compte pas en jour, en cadeaux ou en repas. On aime librement, sans condition. Et si veut offrir ou faire une surprise, pas besoin d’attendre le jour de la Saint-Valentin.

La Saint-Valentin devrait plutôt être une célébration de l’Amour avec un grand A car l’amour ne se réduit à la personne qui partage votre vie. Il y a aussi l’amour que l’on porte à ses enfants et ses petits-enfants, sa famille, ses amis, ses animaux, à la nature …

C’est pourquoi, j’ai choisi cette citation de Jean de la Fontaine issue du livre Les amours de Psyché et de Cupidon (1791) :

« Tout l’univers obéit à l’Amour […] Aimez, aimez, tout le reste n’est rien« .

Je re-poste cette photo que j’ai prise en Corrèze dans le village abandonné de Clédat et qui symbolise à la fois le coeur du village, le coeur des Hommes mais aussi le coeur de la Nature. Je trouve qu’elle a sa place toute trouvée dans ce post.

Belle semaine.

Citation de la semaine

Le week-end dernier, deux personnes qui tiennent une place importante dans mon cœur se sont dit « OUI ». Avant de fêter ce mariage comme il se doit, nous avons fait une petite balade jusqu’au calvaire des dunes de Biville dans le Cotentin pour profiter du coucher du soleil, un magnifique coucher de soleil aux couleurs de l’automne.

Devant cette photo et en repensant à ce week-end rempli d’amour et d’émotions, c’est la très célèbre citation d’Hervé Bazin qui me vient à l’esprit :

« Une vie sans amour, c’est une vie sans soleil« .

Entretien avec Jacques Jaubert (1978).

Citation de la semaine

Parce qu’aujourd’hui c’est la fête des mères, j’avais envie de citer Romain Gary dans « La Promesse de l’aube », une citation que Virginie Grimaldi reprend d’ailleurs à juste titre au début de son roman « Il est grand temps de rallumer les étoiles » : Elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n’ai jamais su où aller depuis.

Dans les yeux d’une maman, on y voit souvent un refuge, un réconfort, un havre de paix, une lumière qui brille tel un phare qui montre le chemin … et surtout un amour inconditionnel parce que dans Maman il y a la lettre « M » comme le verbe « aimer ». Et cet amour inconditionnel entre une mère et ses enfants ne s’explique pas, il se vit. Alors profitez chaque jour et prenez du temps pour celle qui vous a donné la vie.

Mais pas de fête des mères sans enfant. Ces mêmes sentiments de joie, de réconfort et d’amour, on peut aussi lire parfois dans les yeux de ses enfants. Et c’est cela aussi la raison d’être d’une maman.

Plus qu’une fête des mères, cette journée célèbre ce lien indéfectible qui unit une mère et son enfant.

Belle semaine.