Citation de la semaine

Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry a 75 ans cette année. Je ne pouvais donc pas rater l’occasion de relire une énième fois ce magnifique texte et de partager avec vous un extrait.

Véritable phénomène d’éditions avec plus de 200 millions d’exemplaires vendus dans le monde et plus de 400 traductions, c’est le livre le plus traduit dans le monde après la Bible. Dernier ouvrage écrit par l’auteur lors de son exil aux Etats-Unis durant la Seconde Guerre mondiale, Le Petit prince paraît la première fois outre-atlantique en avril 1943. Il ne sera publié en France qu’en 1946 par les éditions Gallimard, deux ans après la disparition d’Antoine de Saint-Exupéry le 31 juillet 1944 au cours d’une mission en Méditerranée.

Le manuscrit original acquis en 1968 est actuellement conservé par la Morgan Library & Museum à Manhattan (New-York). Saint-Exupéry l’avait offert à son amie Silvia Hamilton-Reinhardt le jour de son départ pour rejoindre les Forces Françaises Libres en Afrique du Nord au printemps 1943, quelques jours après la sortie de l’édition originale du Petit Prince, parue simultanément en langues française et anglaise chez Reynal & Hitchcock.

Conçu comme un livre pour enfant, l’ouvrage a plutôt des allures de fable poétique inspirante où Saint-Exupéry se révèle être un « coach humaniste » invitant le lecteur à s’affranchir du regard des autres, à savourer l’instant présent, à cultiver l’amour de soi et des autres. C’est la raison pour laquelle j’aime tant ce livre.

J’aurais pu citer la très célèbre conversation entre le renard et le Petit Prince sur la signification du mot « apprivoiser » mais je préfère citer mon passage favori lorsque le Petit Prince boit l’eau du puits dans le désert, passage illustré ci-dessus par cette superbe copie d’aquarelle de l’auteur, les éditions Gallimard ayant choisi de faire une ré-édition conforme à l’édition originale américaine de 1943 :

« J’ai soif de cette eau-là, dit le Petit prince, donne-moi à boire.

Et je compris ce qu’il avait cherché !

Je soulevais le seau jusqu’à ses lèvres. Il but, les yeux fermés. C’était donc comme une fête. Cette eau était bien autre chose qu’un aliment. Elle était née de la marche sous les étoiles, du chant de la poulie, de l’effort de mes bras. Elle était bonne pour le cœur, comme un cadeau. Lorsque j’étais petit garçon, la lumière de l’arbre de Noël, la musique de la messe de minuit, la douceur des sourires faisaient, ainsi, tout le rayonnement du cadeau de Noël que je recevais. »

Le château de la Bourdaisière à Montlouis-sur-Loire (https://www.labourdaisiere.com/) offre une approche très intéressante de ce livre à travers l’exposition « Dessine-moi ta planète » inaugurée en juin dernier et visible jusqu’au 15 novembre. Cette exposition reprend les valeurs du Petit Prince pour éveiller la conscience des visiteurs aux enjeux écologiques et les inciter à prendre soin de la planète.

Le Musée des arts décoratifs à Paris proposera également en février 2022 une exposition où seront présentés pour la première fois le manuscrit original ainsi que des écrits inédits, des esquisses et des aquarelles (https://madparis.fr/soutenez-les-expositions).

Revenir vers Le petit prince pour revenir à l’essentiel …

Belle journée.

Publié par Angélique

Diplômée en Histoire, je souhaite valoriser le patrimoine culturel et naturel à travers des lectures, la photographie et l'art qui sont un excellent moyen de voyager et d'échanger. Je veux également faire prendre conscience que nous sommes entourés de richesses culturelles et naturelles qui méritent d'être préservées et protégées pour les générations futures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :