Citation de la semaine

Depuis le port d’Elounda en Crète direction l’île de Spinalonga

J’ai appris aujourd’hui la mort d’une personne qui a beaucoup compté pour moi à un moment de ma vie. Et je voulais que cette citation lui revienne. J’ai choisi une citation extraite du livre « Le prophète » de Khalil Gibran. J’aurais pu citer la partie consacrée à la joie et la tristesse ; j’ai préféré citer les deux dernières pages de son livre sur la vie et la mort, intimement liées, un long voyage sans fin :

« N’oubliez pas que je reviendrai vers vous.

Un petit instant, et mon désir recueillera poussière et écume pour un autre corps.

Un petit instant, un moment de repos dans le vent et une autre femme m’enfantera.

Adieu à vous et à la jeunesse que j’ai passée avec vous.

Ce ne fut qu’hier que nous nous rencontrâmes en un rêve.

Vous avez chanté pour moi dans ma solitude, et moi de vos aspirations j’ai bâti une tour dans le ciel.

Mais à présent notre sommeil a fui et notre rêve est passé, et ce n’est plus l’aube.

Le milieu du jour est sur nous et notre demi-réveil s’est transformé en plein jour, et nous devons nous séparer ».

Belle semaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s